Rédaction | Gavroche | 14/07/2020
Ailleurs en Asie / Actu  

CAMBODGE - JUSTICE: Il y a quatre ans, l'activiste Kem Ley était assassiné à Phnom Penh

A l'occasion du quatrième anniversaire de l'assassinat du commentateur politique et défenseur des droits de l'homme Kem Ley, tué à Phnom Penh le 10 juillet 2016, 30 organisations de défense des droits de l'homme demandent aux autorités cambodgiennes de créer une commission d'enquête indépendante chargée de mener une enquête efficace et impartiale.

Le 10 juillet 2016, Kem Ley a été tué par balle alors qu'il prenait son café du matin dans une station-service du centre de Phnom Penh. Sans mener une enquête rapide, approfondie et indépendante, les autorités ont arrêté Oeuth Ang, qui s'est identifié comme "Chuob Samlab" (qui signifie "rencontrer pour tuer" en khmer) et a "avoué" le meurtre. À l'issue d'un procès d'une demi-journée, le 23 mars 2017 - largement critiqué pour ne pas avoir respecté les normes internationales en matière de procès équitable - le tribunal a déclaré Oeuth Ang coupable de meurtre et l'a condamné à la prison à vie. Le 24 mai 2019, la Cour suprême a confirmé sa sentence.

Une commission d'enquête indépendante

Depuis 2016, de nombreuses organisations internationales et nationales de défense des droits de l'homme n'ont cessé de demander au gouvernement cambodgien de mettre en place une commission d'enquête indépendante chargée de mener une enquête rapide, impartiale et efficace sur ce meurtre, en mettant l'accent sur l'examen de la responsabilité pénale potentielle de personnes autres que l'auteur du crime. 

À ce jour, le gouvernement cambodgien n'a pris aucune mesure en vue de la création d'un tel organe d'enquête indépendant et impartial. 

L'indifférence  persistante du gouvernement cambodgien à l'égard du cas de Kem Ley laisse soupçonner que celui-ci a été assassiné en représailles à son travail de défenseur des droits de l'homme. Kem Ley s'était souvent exprimé sur des questions politiques et sociales. Il a été tué quelques jours seulement après avoir parlé, dans une interview, d'un rapport d'enquête intitulé "OPA hostile", publié par l'organisation non gouvernementale internationale Global Witness, qui décrivait la corruption généralisée au Cambodge liée au Premier ministre Hun Sen et à sa famille.

Peu après sa mort, la femme de Kem Ley, alors enceinte, et ses quatre fils ont fui le Cambodge, craignant pour leur vie. L'Australie leur a accordé l'asile après un barrage de menaces contre leur vie. Ils s'étaient cachés, sans statut légal, pendant plus d'un an en Thaïlande.

"Essuyez vos larmes et continuez votre voyage"

Après le meurtre de Kem Ley, les autorités cambodgiennes ont continuellement surveillé, harcelé et finalement perturbé et interdit les commémorations prévues pour l'anniversaire de sa mort. De plus, les autorités ont forcé les personnes portant des t-shirts avec les citations ou l'image de Kem Ley à les enlever ou à les couvrir.

"Bien que vous ne fassiez rien, vous serez quand même victime. Ce n'est qu'une question de temps"

En juillet 2019, un jour avant le troisième anniversaire de la mort de Kem Ley, les autorités ont arrêté le jeune militant Kong Raiya ainsi que trois membres de sa famille pour avoir vendu des t-shirts avec des images de Kem Ley et deux de ses célèbres citations : "Essuyez vos larmes et continuez votre voyage" et "Bien que vous ne fassiez rien, vous serez quand même victime. Ce n'est qu'une question de temps".

Kong Raiya est resté en détention préventive sur des accusations d'incitation apparemment motivées par des raisons politiques pendant près de cinq mois jusqu'à ce que les autorités le libèrent sous caution le 28 novembre 2019. Le 19 juin 2020, le tribunal municipal de Phnom Penh a reconnu Kong Raiya coupable par contumace d'"incitation à commettre un crime" en vertu des articles 88, 494 et 495 du code pénal cambodgien, et l'a condamné à deux ans de prison, le reste de sa peine étant suspendu en raison du temps passé en détention provisoire.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Photo: Kem Ley

A Lire Aussi
BIRMANIE - DIPLOMATIE: Pourquoi la Chine édifie un mur à la frontière birmane ?
INDONÉSIE - SÉISME: Les Célèbes, épicentre des tremblements de terre
VIETNAM - POLITIQUE : Ce qu'il faut savoir sur le 13ème congrès du Parti Communiste Vietnamien
INDONÉSIE - SÉISME: Une fois de plus, la terre a tremblé vendredi dans l'archipel
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Julie N. 2020-07-15 11:07:31
Une triste histoire...
Une triste histoire... Rest in Peace !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 11/1



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Explosion et arrestations...Journée d'affrontement à Bangkok le 16 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le délit de lèse majesté, un instrument pour verrouiller le royaume en 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: #FreeYouthThailand, offensive de la jeunesse contre des symboles contestés - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: L'ONU s'interroge sur le délit de «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Voici les visages des accusés de Lèse majesté - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Explosion et arrestations...Journée d'affrontement à Bangkok le 16 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le délit de lèse majesté, un instrument pour verrouiller le royaume en 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - RÉTROSPECTIVE: Une année 2020 en images avec Thai PBS - Gavroche
THAÏLANDE - VŒUX: Que va dire Sa Majesté Rama X pour le nouvel an ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Au club des correspondants étrangers, la jeunesse thaïlandaise lève les trois doigts - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Chonburi, Samut Sakhon, Nongkhai, Chanthaburi et Trat...provinces les plus verrouillées du pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: L'échec flagrant de la quarantaine de luxe pour retraités - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Qui sont les individus contaminés par la Covid-19 ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un universitaire dénonce la «mafia» du Covid - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: L'heure des vaccins a sonné dans le royaume - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 10 janvier - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le passeport immunitaire peut triompher de la pandémie - Rédaction
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: L'heure de réouverture du pays sonnera fin 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au Koh Jum Lodge, oubliez la pandémie à un prix imbattable - PUBLI-INFO
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Subventions et corruption dans le royaume, épisode 2 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Un retour touristique à la «normale» ? Pas avant mars 2021 - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
BIRMANIE - POLITIQUE: Le parti de l'armée refuse de reconnaitre les résultats des législatives
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le pétrole du golfe de Siam, futur eldorado cambodgien
CAMBODGE - TOURISME: La quarantaine cambodgienne, elle aussi impossible à éviter
CAMBODGE - AGRICULTURE: Nouveau projet de loi pour encadrer le secteur agro-alimentaire
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14