Rédaction | Gavroche | 13/09/2019
Communauté / Agenda  

THAILANDE - FRANCE: Le 21 septembre, découvrez la Résidence de France à Bangkok

Les journées du patrimoine sont toujours l'occasion, pour les expatriés, de découvrir les lieux français du bout du monde. Des palais républicains à des milliers de kilomètres de Paris ? Pas toujours. Mais à Bangkok, la résidence de France qui ouvrira ses portes au public constitue sans aucun doute l'un des bâtiments les plus remarquables de style dit « colonial ». Et comment ne pas être séduit par ce lieu, au bord de la rivière Chao Praya, à l'ombre de l'hôtel Oriental ? Un livre raconte cette résidence que l'Ambassadeur Jacques Lapouge occupe aujourd'hui.

Ce texte a initialement été publié dans notre mensuel Gavroche en 2015

Les Éditions Internationales du Patrimoine, dans leur collection « Résidences de France », présentent, à travers de beaux ouvrages d'art, le patrimoine diplomatique architectural de la France dans le monde, dévoilant la diversité des demeures et la richesse de leur histoire. Dans le cadre des Journées du Patrimoine Européen, la Résidence de France ouvre ses portes au public le 21 septembre prochain.

Seule voie d'accès au Siam

Trois écrivains se sont partagés la tâche de relater l’épopée de cette résidence à Bangkok qui connut de multiples turbulences mais se dresse toujours, fière et élégante, au bord du fleuve Chao Phraya, qui fut longtemps la seule voie d’accès au Siam. Alexis Thaux, écrivain installé à Bangkok, met en place le décor tel qu’il s’offrait aux yeux des voyageurs vers 1850 : « La rivière est large et majestueuse ; plus de soixante gros navires y dorment sur leurs ancres ; les rives sont fermées par des rangées de plusieurs milliers de maisons flottantes…». 

La Résidence de France et les relations entre Siam et Paris

Jean-François Klein, historien spécialiste des colonisations en Asie orientale, nous emmène aux tout débuts des relations franco-siamoises, au temps de Louis XIV et des premières expéditions des Missions étrangères de Paris, congrégation religieuse chargée de porter les évangiles en Asie.

Louis XIV rêvait d’un « Siam catholique » et envoyait des ambassadeurs ; le roi Naraï ne se convertissait pas mais octroyait des privilèges commerciaux et signait des conventions militaires. Une délégation siamoise arriva à Brest en 1686 (d’où la fameuse rue de Siam) et fut reçue à Versailles. Mais les intrigues de cour et la destitution du roi Naraï mirent un frein à ces relations. Pendant presque deux siècles, le royaume de Siam adopta vis-à-vis des Occidentaux une politique « semi-isolationniste à laquelle seuls les Portugais, établis au XVIe siècle à Thonburi, et les Missions étrangères de Paris échappèrent ».

Délégation du roi Narai devant Louis XIV en 1686 (Peinture de Nicolas Larmessin)

Puis le roi Mongkut (Rama IV), comprit que si le Siam voulait rester indépendant, il fallait entretenir des relations diplomatiques avec l’ensemble des pays européens. Le 15 août 1856, le traité franco-siamois fut signé et la France devint le quatrième pays, après le Portugal, la Grande Bretagne et les États-Unis, à obtenir le droit d’installer une mission diplomatique au Siam. Un terrain en bordure du fleuve, occupé par les douanes, fut remis en 1858 au représentant de la France, le comte de Castelnau, premier occupant du consulat de France au Siam.

Un grand corps de bâtiment

Il disposait « d’un grand corps de bâtiment rectangulaire composé de cinq pièces, d’une galerie et d’un corps de bâtiment annexe longiligne composé de dix pièces. L’ensemble était vétuste, délabré, exigu, et son jardin marécageux était inondé chaque année. » Et voilà comment débuta l’histoire incroyable de cette résidence, simple maison de briques et de bois, qui a franchi les siècles et est devenue une des rares demeures civiles encore debout, et aujourd’hui inscrite à l’inventaire des Monuments historiques nationaux de Thaïlande. 

Un siècle de rénovations multiples

La résidence n’a cessé de subir de nombreux travaux, pour devenir un petit palais de style colonial, en particulier avec les grands travaux de 1901 (construction d’un bâtiment en bois de teck, d’une salle à manger, d’une véranda, d’un quai et d’un appontement sur la rivière). 

Mais tout se gâte au début de XXe siècle lorsque Bangkok entreprend sa course à la modernité et tourne le dos au fleuve. Les klongs se transforment en routes, les légations s’installent le long de ces spacieuses avenues (Surawong, Silom, Sathorn...) En 1909, un rapport est envoyé par le ministre de France au Quai d’Orsay pour recommander le transfert de la légation sur un terrain de Sathorn. 

L’ambassade, vers 1900-1910

L'ambassade, vers 1900-1910

La guerre interrompt le possible déménagement, mais en 1925, un nouveau projet propose un déplacement dans le quartier de Ploenchit. Celui-ci fut abandonné, mais la menace d’une démolition pour une reconstruction pesait toujours. Aucun projet n’aboutit jamais et la Seconde Guerre mondiale vit la maison occupée par les Japonais qui plantèrent un potager dans le jardin. 

Il faudra attendre 1956 pour que soit voté le crédit de 30 millions de francs nécessaire à l’exécution des travaux, construire de nouveaux bureaux et rassembler l’ensemble des services à la chancellerie. À partir de 1957, la maison devint résidence officielle de l’ambassadeur. 

Nommé à ce poste en 1959, Achille Clarac consacra plus de dix ans à rénover la résidence, à l’aide d’artisans du quartier. Puis, en octobre 2000, un programme complet de rénovation fut lancé et dura dix-sept mois. Par la suite, en 2011, une étude de Restaurateurs sans Frontières Asie révéla que cette grande restauration avait altéré de façon majeure l’aspect originel de la résidence. 

Une visite de la Résidence de France

Après avoir pris connaissance de son histoire, il est grand temps de visiter cette résidence. Alexis Thuaux reprend la plume pour nous en ouvrir toutes les portes – petit salon, grand salon, terrasse, salle à manger, mais aussi terrasses et jardins – dans une description très détaillée et riche de précisions sur l’architecture et l’art thaïlandais, le tout appuyé par des photos magnifiques de Duangkamon Khattiya et Dennie Cody, révélant la splendeur de cette vaste demeure. 

 Surfaces lisses, arêtes nettes et multiples ouvertures, la nouvelle chancellerie affiche fièrement son aspect futuriste.

Pour terminer, un chapitre très technique est consacré à la construction du nouveau bâtiment de la chancellerie, rédigé par Sophie Trelcat, architecte et journaliste. Le bâtiment, « un volume qui repose sur son socle telle une gemme aux arêtes taillées » est un projet réalisé par ADPI, filiale d’ingénierie et d’architecture de la société ADP (Aéroports de Paris). Résolument moderne, sa silhouette, qui fait débat, s’inspire des structures traditionnelles thaïlandaises aux vastes toitures qui enveloppent les maisons et gagne le défi de se marier avec la résidence qui lui est accolée, faisant de l’ambassade de France à Bangkok un lieu chargé d’histoire et résolument tourné vers le futur.

Ambassade de France en Thaïlande

Rue de Brest (Charoen Krung Soi 36)

BTS : Saphan Taksin + 10 min à pied

Retrouvez la résidence ici.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
THAÏLANDE - ACTIVITÉ : Bangkok Accueil fait son Noël à l'école Acacia (Sam 7 Dec)
HONG KONG - FRANCE: Faire le point sur le territoire ce dimanche avec la députée Anne Genetet
FRANCE-THAILANDE: Achetez Français à Siam Paragon en décembre 2019
CAMBODGE - PARIS: Accueil Cambodgien tient son dîner annuel le 21 décembre
THAÏLANDE - COMMUNAUTÉ : Le 23 novembre Bangkok débouche le beaujolais nouveau
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(2)
Paco J 2019-09-15 13:12:39
Avis
Je ne suis pas en pâmoison sur ce bâtiment somme toute assez rudimentaire. Enlevez les escaliers, et la terrasse balconnée, on ne peut pas dire que c'est du bel ouvrage....
Suwat C 2019-09-15 09:04:16
Avis
Habiter dans un bâtiment du style colonial en Thaïlande je trouve ça un peu provocateur et pas très diplomate vis à vis du peuple thaïlandais sachant surtout que la Thaïlande n'a jamais connu de colonisation !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 9/12



THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
THAÏLANDE - DIPLOMATIE: Le pape François célèbre l'amitié entre les Catholiques et le Royaume - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Pourquoi le pape François visite le royaume du 20 au 23 novembre - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: La cousine «thaïe» du pape François sera à ses côtés ce mercredi 20 novembre - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: A Bangkok, le pape François se déplacera dans cette «papamobile» - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE : Gavroche vous raconte les Missions Étrangères de Paris - Gavroche Magazine
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'interdiction possible du «Future Forward Party», grave blessure démocratique - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Sur Youtube, les vérités de Thanathorn Juangroongruangkit - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Cet article 44 qui attise la rébellion parlementaire anti-militaire - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Quel avenir pour Thanathorn et son «Future Forward Party» ? - Gavroche
THAILANDE - FRANCE: Partagez les «rêves siamois» de la dissidente transgenre Aum Neko - Gavroche
ASIE DU SUD EST - SOMMET: Le 35ème sommet de l'ASEAN tourne le dos à Donald Trump - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: Sri Wan Chai, l'Isan dont vous avez toujours rêvé - Gavroche Magazine
CAMBODGE - TOURISME: Pour découvrir Siem Reap, suivez les traces «d'Asiatica Travel» - Asiatica
THAÏLANDE - TOURISME: Gavroche vous emmène sur... l'île de Koh Si Chang - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les voyages de Gavroche à... Koh Yao Yai - Gavroche
PHUKET - TOURISME: Qui veut dépenser des dizaines de millions pour acheter la splendide «Villa Sawan» ? - Gavroche
La bibliothèque de Gavroche
Dernières Petites Annonces
Dernières Offres d'Emploi
13/12/2019
Lieu: Bangkok
 
 
20/11/2019
Lieu:
 
 
25/10/2019
Lieu: Phuket
 
 
20/10/2019
Lieu: Bangkok/Sukhumvit
 
 
18/10/2019
Lieu:
 
 
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
booked.net
Programme Tele TV5
Conseils aux Expatriés
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
Imposition des expatriés en Thaïlande : quelles règles ?>>
crown-relocations
wrlife
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14