Rédaction | Gavroche | 05/12/2020
Concerts / Spectacles / Agenda  

BANGKOK - CULTURE: Seven Decades of Human Rights, une performance de danse signée Pichet Klunchun les 7 et 8 décembre

Le lundi 7 et le mardi 8 décembre auront lieu les représentations de l'événement «Seven Decades of Human Rights» à l'Alliance Française de Bangkok. Une performance de danse par la Pichet Klunchun Dance Company, organisée à l'Alliance par la Délégation de l'Union Européenne dans le cadre de la journée annuelle des Droits de l'Homme (le 10 décembre).

Pichet Klunchun est l’enfant terrible des arts dramatiques thaïlandais. Assis en tailleur, plongé dans une profonde méditation, le danseur porte le masque de l’Éléphant - Roi Phya Chattan. Il lève avec une lenteur extrême sa main gauche puis sa main droite pour les poser sur le sol. Un énorme serpent émerge et l’Éléphant - Roi – le Bouddha dans une de ses vies antérieures – entame une longue lutte, lente et gracieuse, avant de terrasser l’animal. 

Cette première scène est issue d'un des spectacles de Pichet Klunchun, Le sacrifice de Phya Chattan, dure une trentaine de minutes.

Ce spectacle qui, comme l’explique le danseur, vise « à recentrer les spectateurs sur eux-mêmes », est un succès : dans l’audience, on trouve aussi bien des septuagénaires attachés au khon traditionnel – danse classique masquée thaïlandaise – que des jeunes enthousiastes et avides de voir de nouvelles créations.

« C’est le cas de beaucoup de mes spectacles. Ils réunissent un public varié au niveau des âges et des goûts. Certains adorent, d’autres sont déçus, mais le débat est ouvert », indique l’artiste. 

Une créativité qui heurte l’art traditionnel du «khon»

A 46 ans, Pichet Klunchun est l’enfant terrible des arts dramatiques thaïlandais.

Sa créativité, sa volonté d’innover en s’inspirant des traditions et son audace dans l’exploration de nouveaux champs artistiques irritent au plus haut point les protecteurs du khon traditionnel, lesquelles se voient comme les propriétaires de cette tradition et crient au scandale à la moindre altération de la forme.

« Ils considèrent que je détruis la culture. Si vous changez, ajoutez ou développez un quelconque aspect du spectacle de khon, ils se mettent très en colère », indique Pichet, assis sur un rondin de bois dans son studio de danse à Thonburi, dans le quartier de Pracha Uthit.

La formation peu ordinaire de Pichet Klunchun explique sans doute en partie son orientation iconoclaste.

Originaire de la ville de Chachoengsao, dans la province de Chonburi, il commence à apprendre le khon à l’âge de 16 ans, grâce à des maîtres qui viennent lui enseigner à domicile.

Il échappe ainsi à la structure rigide et à la stricte hiérarchie du Collège des Arts Dramatiques, sous l’égide du Département des Beaux-Arts où les professeurs règnent de manière autoritaire sur les étudiants et où les mots d’ordre sont immobilisme et conformisme.

Le personnage de khon attribué par ses maîtres au jeune Pichet est celui de Tosakan le démon – un rôle que les danseurs de khon gardent normalement leur vie durant, sans possibilité de jouer d’autres personnages du ramakien.

Mais pour Pichet, les règles sont faites pour être transgressées et quand il crée l’un de ses premiers spectacles, I am a demon, en 1999, on peut le voir interpréter Tosakan, mais portant un simple slip et sans le costume ni le masque de rigueur.

Quand au début des années 2000, Pichet Klunchun fonde sa compagnie de danse Pichet Klunchun Dance Company, ses spectacles qui connaissent un succès croissant déstabilisent l’establishment des arts classiques thaïlandais, et tout particulièrement les promoteurs du khon traditionnel.

« Le problème est que le khon appartient à un certain groupe, autour de l’Ecole Nationale de Danse et du gouvernement,un groupe strictement hiérarchisé.

Quand je crée un nouveau spectacle, bien que je n’aie aucune connexion avec ce groupe,et que mes spectacles commencent à marcher, ce groupe en question a l’impression de perdre son pouvoir », pense Pichet.

Une absence de soutien financier pour les initiatives artistiques modernes

A ses yeux, le problème vient non seulement de l’attitude ultra-conservatrice des protecteurs de la danse classique masquée, mais aussi de la manière dont le gouvernement soutient les initiatives artistiques.

« Le gouvernement donne beaucoup d’argent pour monter des représentations de khon, et donc le khon survit, mais plus personne ne s’y intéresse, dit-il.

Les danseurs sont des fonctionnaires avec des salaires stables qui viennent faire leur travail et repartent chez eux.»
C’est d’ailleurs l’illustration, selon lui, d’un problème plus général qui voit le gouvernement ne soutenir financièrement que les projets artistiques qui mettent en valeur la famille royale, le bouddhisme ou ciblent l’éducation des enfants.

« Si les artistes veulent survivre, ils savent qu’ils doivent se conformer à l’un de ses critères », confie-t-il.


7 DECADES OF HUMAN RIGHTS

Lun 7 et Mar 8 à 17h30

Alliance Française

Thanon Witthayu (soï avant l'ambassade du Japon)

MRT : Lumpini (+ 5 min à pied)

Localisation  ici

Plus d'infos ici

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
PATTAYA - CONCERT : Le trio Yves Baron au Gems Mining Pool Villas le 16 avril
BANGKOK - CULTURE : «Heartbreak Hotel», un pièce interprétée par la troupe des Impro Khap le 24 avril
BANGKOK - CULTURE: «Double Mixte», un pièce interprétée par le Théâtre des Invités du 1er au 4 avril
BANGKOK - CULTURE : Concert classique avec l'orchestre Pro Musica à l'Alliance française le 31 mars
THAÏLANDE - COMMUNAUTÉ: Yves Baron, apôtre siamois de l'art lyrique
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 12/04



Évènements Birmanie
BIRMANIE - ÉCONOMIE: La responsabilité du géant Total soulignée par Asialyst
BIRMANIE - ANALYSE: L'économie birmane, ruinée par le coup d’État militaire
BIRMANIE - EUROPE: Le décryptage européen accablant de la crise birmane
BIRMANIE - MASSACRE: 80 tués par l'armée prés de Rangoun où les manifestants défilent en rouge-sang
BIRMANIE - NATIONS-UNIES: Qui est Christine Schraner- Burgener, l'envoyée spéciale de l'ONU pour la Birmanie ?
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - JUSTICE: Davantage de places de prison dans le royaume, les activistes inquiets - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Les accusations de sédition pleuvent sur les activistes - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Des protecteurs de la monarchie promettent de manifester chaque week-end - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les manifestants ne cèdent pas à Bangkok - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pour le gouvernement Prayut, les variants du Covid riment avec fiasco - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Vers un retour de Yinluck Shinawatra en Thaïlande ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Délit de lèse majesté contre la reine Suthida, cinq inculpés - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le 7 mai, Thanathorn face au délit de lèse majesté - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un internaute menace les filles de Prayut Chan-Ocha - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Davantage de places de prison dans le royaume, les activistes inquiets - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un nouvel an thaï dans l'ombre de la Covid-19 - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la pandémie Covid à Phnom Penh - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pour le gouvernement Prayut, les variants du Covid riment avec fiasco - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Dans les clubs thaïlandais, la Covid et les massages font bon ménage - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 10 avril - Gavroche
PHILIPPINES - CORONAVIRUS: Alerte à la Covid-19 dans les hôpitaux de Manille - Gavroche
CAMBODGE - FESTIVITÉ: Comment fêter le nouvel an khmer en évitant la Covid ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ministres et députés mis à l'isolement - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 4 avril - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Le royaume enregistre le 19ème décès du au Covid - Gavroche
Tourisme
CHIANG MAI - TOURISME: Le lac Huay Thueng Tao, oasis montagnard de Chiang Mai - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Koh Chang ou le Covid pour Songkran, les Bangkokois ont choisi - Gavroche
THAÏLANDE - AVIATION: Thai Airways revient peu à peu en Europe - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pattaya mise sur la quarantaine anti-Covid - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au Koh Jum Lodge, oubliez la pandémie à un prix imbattable - PUBLI-INFO
THAÏLANDE - TOURISME: Nakhon Nayok, une province spirituelle qui mérite le détour - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La quarantaine de dix jours est désormais en vigueur - Rapide Visa
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La quarantaine à Bangkok ou le supplice de Tantale raconté en direct - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Thai Airways mise sur Phuket - Francfort - Gavroche
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille, l'ami Eric nous fait découvrir le riz et le blé du nord - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
08/04/2021
Lieu: A domicile
 
 
15/03/2021
Lieu: à domicile
 
 
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - FINANCE: Avec la pandémie, les emprunteurs cambodgiens ne peuvent plus payer
CAMBODGE - POLITIQUE: Au nom de l'opposition, Sam Rainsy dénonce la succession au sein du clan Hun Sen
CAMBODGE - DIPLOMATIE: Fureur à Phnom Penh contre le rapport annuel américain sur les droits de l'homme
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Le royaume enregistre le 19ème décès du au Covid
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Pas de confinement en vue pour Phnom Penh
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14