Martine Helen | Gavroche | 24/11/2020
Culture / Actu  

BANGKOK - CULTURE: Un Musée de l'Art floral hautement spirituel

Dans toute l’Asie, les compositions florales, guirlandes, dômes, décorations sophistiquées sont partie intégrante de la vie sociale et religieuse. Sakul Intakul, grand artiste de l’art floral, a créé un musée pour faire partager le fruit de ses recherches sur les arrangements floraux traditionnels.

Lancer le diaporama
 

Le lieu est enchanteur. C’est encore l’une des surprises que sait nous réserver la Cité des Anges une enclave du passé avec une maison datant de 100 ans, en teck, environnée d’un jardin exubérant, ancienne demeure d’un garde royal.

Tout d’abord, précise le maître de maison qui nous reçoit pour la visite, ce n’est pas une exposition florale, c’est un musée qui explique la culture des fleurs, réunie dans une somme de documents, de savoirs, de  techniques, de matériaux et d’idées qu’il a accumulés en travaillant au Palais pour des événements royaux, en voyageant en Inde, au Japon ou à Bali, ou en préparant le livre Dok Mai Thai. « J’ai voulu avoir mon musée pour témoigner de cet art exquis et le faire connaître à une échelle internationale. »

De pièce en pièce, sur deux étages, les différentes composantes de la tradition des fleurs sont abordées. D’abord la galerie Dusit qui renferme d’anciennes photographies des archives nationales représentant la Cour à l’époque de Rama V témoignant de la richesse et de l’exubérance des compositions florales à cette époque que Sakul qualifie de « Renaissance de l’art floral thaï » ; puis une salle consacrée aux traditions florales en Inde, en Chine, au Japon, au Laos, au Tibet et à Bali. « Chaque pays a son identité. En Inde, c’est la culture des guirlandes. En Chine et au Japon, l’art floral emprunte des formes libres, dans des vases. En Thaïlande, le caractère distinctif est la déconstruction et la reconstruction. En raison du climat, les fleurs tropicales ne durent pas longtemps, alors on sépare les pétales et en cousant, liant, assemblant, on crée des formes, dômes, suspensions, guirlandes, etc. »

La visite continue avec «Temple of Flowers », un hommage aux habitants d’un village dans la province de Loei qui se sont battus pour préserver leurs forêts. Deux pièces bien nommées « Heritage » présentent le matériel et le savoir de base nécessaires pour produire des compositions florales pour les événements traditionnels, comme le baisri en feuilles de bananier pour accueillir un voyageur de retour chez lui, ou les dômes composés pour les mariages avec leurs fleurs symboliques pour l’amour éternel, la prospérité, le respect des aînés ou le souvenir à tout jamais.  Une pièce à l’étage est consacrée aux croquis et dessins de ce grand artiste, qui se sert de sa formation initiale d’ingénieur pour dessiner des structures à la précision mathématique et de son talent pour créer des installations florales uniques. Que ce soit pour le Grand Palais à l’occasion des festivités du 60ème anniversaire du règne du roi, pour un festival du film à Rome où il a déroulé un long ruban de pellicule réalisé en azalées et mousse, ou pour des palaces internationaux, la signature de Sakul Intakul est unique. Philosophie et spiritualité sont l’essence de son travail. « Les fleurs apportent la beauté, dit-il, elles vous montrent que rien ne dure et vous font vivre dans le moment présent. »

Après la visite du musée, c’est le moment de flâner dans le jardin, en admirant les nombreuses espèces de fleurs et d’arbres placés selon une logique auspicieuse pour les habitants de la maison. Si les arbres étaient déjà présents, nombre de fleurs et de plantes ont été ajoutées, constituant un jardin botanique à l’exubérance tropicale.

Derrière la maison, une sala au bord d’une piscine accueille des ateliers d’art floral traditionnel et contemporain et, un samedi par mois, des ateliers gratuits sont offerts aux enfants de 7 à 14 ans, toujours dans l’intention « que les traditions perdurent » dit l’artiste.

Dernier moment de bonheur, une véranda entourée d’orchidées, les fleurs préférées de Sakul qui nous a d’ailleurs révélé que, même si aujourd’hui elles sont emblématiques et indissociables de la Thaïlande, elles ne sont apparues dans le pays qu’il y a 70 ans, en provenance d’Amérique du Sud...

La galerie extérieure a été aménagée en ravissant salon de thé, aux murs recouverts de reproductions d’arrangements floraux tirées d’un livre ancien réalisé par le Département de la culture à l’usage des femmes, lorsque la Thaïlande a commencé à créer son identité nationale, la fameuse « Thainess ». 

Cette journée toute empreinte de délicatesse et de beauté se termine autour d’un thé et de quelques douceurs. Sakul nous révèle son dernier projet sur lequel il travaille avec passion : la mise en place d’un institut international d’art floral pour apprendre l’art royal. « Ce sera le premier de ce genre, je veux faire connaître au monde entier l’art floral thaïlandais, la philosophie et la spiritualité qui se cachent derrière cet art destiné à apprécier le moment présent. »  La parenthèse enchantée est terminée, il est temps de replonger dans la ville trépidante.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Martine Helen


The Museum of Floral Culture

Pour se rendre au musée d’art floral :

Depuis Samsen Road Soi 28, tournez à gauche à Yaek Soi Ongkarak 13. Le musée de la culture florale est à environ 30 mètres sur la droite.

En bateau: depuis la jetée de Sathorn (station de BTS Saphan Thaksin), rendez-vous au musée de la culture florale uniquement sur le bateau express Chao Phraya au drapeau orange. Descendez à Payap Pier (N18). Tourner ensuite dans Samsen Road Soi 28.

Horaire : Du Mar au Dim de 10h à 18h

Entrée avec visite guidée : 150 B pour adulte, 75 B pour les enfant

Localisation : ici.

Plus d'infos : ici

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
BANGKOK - CULTURE: Retrouvez la biennale des arts de Bangkok en vidéo
THAÏLANDE - JUSTICE : Netflix accueille Charles Sobhraj, le «serpent» de Bangkok
THAÏLANDE - CULTURE : L'art au paradis, un joyeux musée en trois dimensions
THAÏLANDE - CINÉMA: Le royaume sur grand écran c'est.... « Bangkok Nites » du cinéaste japonais Katsuya Tomita
THAÏLANDE - FRANCE : «Lady Bar», le film qui manquait pour comprendre l'envers du Siam
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Ninon 2020-11-25 04:10:32
...
C'est magnifique 🤩
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 18/01



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 22 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: A Pattaya, fermeture à tous les étages - Gavroche
MALAISIE - CORONAVIRUS: Retour drastique au «lockdown» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le soutien économique, doctrine du gouvernement - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 18 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Chonburi, Samut Sakhon, Nongkhai, Chanthaburi et Trat...provinces les plus verrouillées du pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: L'échec flagrant de la quarantaine de luxe pour retraités - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME Ce que fait TAT pour continuer d'attirer les visiteurs étrangers - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Suvanarbhumi, l'aéroport vide qui continue de grandir - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: L'heure de réouverture du pays sonnera fin 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au Koh Jum Lodge, oubliez la pandémie à un prix imbattable - PUBLI-INFO
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: «Mogok», le roman qui raconte les entrailles birmanes et...parisiennes
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - POLITIQUE: Le Funcinpec tente de renaitre de ses cendres autour du prince Ranariddh
CAMBODGE - JOURNALISME: Comprendre l'actualité du royaume avec Ate Hoestra
CAMBODGE - JUSTICE: L'épuration politique se joue dans les tribunaux cambodgiens
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14