Rédaction | Gavroche | 20/08/2020
Livres / Actu  

GAVROCHE - ROMAN: «Mamasan», le nouveau polar qui ne vous lâche pas, épisode 3

Troisième épisode de notre polar en feuilletons signé Patrice Montagu Williams. L’enquêteur est son héros préféré: le commissaire parisien Boris Samarcande. Le crise a eu lieu à Paris, dans ce quartier de Belleville et de Montmartre où le policier a ses habitudes. mais attention: celle fois, l'enquête est au long cours. «Mamasan» vous emmène en Asie, en Thaïlande et en Birmanie. Ne ratez pas ce nouvel épisode...

Épisode 3: Les  nains de la «cité des anges»

Un roman inédit de Patrice Montagu-Williams

L'intrigue: Suite à une découverte macabre dans une ambulance abandonnée, près du boulevard Barbès, à Paris, le commissaire principal du XVIIIe arrondissement, Boris Samarcande, lance une enquête. Elle conduira cet irréductible Montmartrois à quitter son confort parisien et à se rendre en Thaïlande puis en Birmanie où, avec la complicité d’une ancienne prostituée devenue tenancière de bordel puis agent secret, Mamasan, il devra affronter une réalité sordide faite de trafic d’êtres humains et d’animaux protégés.

Rappel des épisodes précédents: Un indic signale à la police la présence suspecte près du métro Château Rouge, à Paris, d’une ambulance apparemment abandonnée. Quand l’équipe de démineurs pénètre dans le véhicule à l’aide d’un robot, elle fait une découverte macabre : celle de trois corps gravement mutilés d’adolescents nains, apparemment d’origine asiatique.

Épisode 3 :

La Peugeot 308 SW noire fonce sur la voie d’urgence, son gyrophare sur le toit, sirène hurlante. Le commissaire et son adjoint auraient aimé la jouer discret, mais, même au beau milieu de la journée, le trafic sur l’autoroute A1 est proche de la thrombose.

Ils ont rendez-vous à l’aéroport Charles-De-Gaulle avec la DPAF, la Direction de la Police aux Frontières, rue des Bruyères, derrière le Holiday Inn Express.

On est au cœur de la zone, pense Samarcande en arrivant sur place. Faut dire, pour l’excuser, que le commissaire est un type qui ne franchit jamais le périphérique sauf pour aller traîner, le week-end, au marché Paul Bert Serpette, dans cet endroit magique que sont les Puces de Saint-Ouen, en compagnie de Pablo, son voisin, un sculpteur colombien originaire de Medellín, comme son modèle, Fernando Botero. Ils en profitent généralement tous les deux pour déjeuner chez « Ma Cocotte », le bistrot décoré par Philippe Starck.

Chez les flics de la Police aux Frontières.

Sur l’avant-bras de l’officier de service, qui est venu accueillir ses collègues en bras de chemise, est tatoué l’emblème de la Corse, la fameuse tête de Maure avec le bandeau en tissus blanc noué derrière la tête.

— Commandant Marcantoni, dit-il en serrant la main des deux hommes. Marcantoni comme le célèbre Monsieur François, le gars qui vivait avec un macaque qu’il avait appelé Non-Lieu en hommage aux nombreuses fois où il était passé au travers des mailles du filet, ajoute le flic en souriant !

Dans l’ascenseur qui les conduit à son bureau, il leur explique qu’il aurait voulu être jazzman et jouer du saxo, comme Coltrane, et qu’il s’était même trouvé un pseudo qui faisait américain : « Brother Corsu ». Mais son « babbà », son papa, avait refusé :

—Chez nous, en Corse, on est flic ou on est truand, il lui avait dit. Pas musicien. Alors, tu choisis.

Des nains arrivés de Bangkok quelques jours plus tôt.

Effectivement, trois adolescents atteints de nanisme étaient bien arrivés l’avant-veille en provenance de Bangkok, au Terminal 1, par le vol Thaï Airways TG 930 qui s’était posé à 6h50, précise Marcantoni. Le personnel de l’aéroport chargé de l’assistance aux passagers en situation de handicap était monté les chercher à bord de l’avion.

— Deux personnes sont venues les récupérer : un Français assez âgé qui s’est présenté comme étant chauffeur d’ambulance, et un Asiatique de près de deux mètres de haut avec de grandes oreilles qui avait un passeport birman et disait représenter officiellement une ONG intitulée « Mandalay Charity ». On les a filmés, comme toujours, vous voulez voir ?

Un inconnu et quelqu’un qui l’est moins.

Le Birman aux grandes oreilles est inconnu au bataillon mais pas l’autre, le chauffeur. Samarcande connaît ce visage, même s’il a vieilli. Il se souvient même de son nom, Marcel Dutilleux, celui qu’on appelait Le Rat Musqué. On l’avait beaucoup vu, dans sa jeunesse, en compagnie de Jacques Mesrine, dans le XVIIIe, « Chez Bibis », rue Lagile, ou au « Leibniz », rue Leibniz. Quand on l’interrogea, après que le gangster eut été abattu, porte de Clignancourt, par les hommes du commissaire Broussard, il déclara qu’ils étaient devenus copains à l’époque où Mesrine habitait rue Dejean avec sa première femme, Maria de la Soledad.

Si le commissaire s’en souvient bien, ce surnom du Rat Musqué lui avait été donné après le casse du casino de Biarritz, car le truand avait pu parcourir plus de cent mètres sous l’eau sans respirer, comme l’animal en question, et échapper à la police.

Mesrine était devenu célèbre, mais pas le Rat Musqué qui s’était ensuite rangé des voitures et, aux dernières nouvelles, vivait toujours à la Goutte d’Or.

Le Birman avait présenté à la police un papier du « Centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles de l'Institut Imagine » à l'hôpital Necker, à Paris, où ils devaient conduire les gosses.

— Je ne sais pas si cela peut vous intéresser, commissaire, ajoute Marcantoni, mais il y a encore un petit détail. Chez nous, on est maniaques et on essaye de ne rien laisser passer. Le rapport précise que le Birman portait sous son blouson un tee-shirt sur lequel se trouvait un logo représentant un homme, genre Che Guevara, avec des pattes de fauve sous lequel on pouvait lire « Tigerman »...

La suite, bientôt, dans l'épisode 4...Demandez le en avant première en adressant un courriel à redaction@gavroche-thailande.com

Les épisodes précédents: 

Retrouvez ici l'épisode 1 de «Mamasan».
Retrouvez ici l'épisode 2 de «Mamasan».

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
INDOCHINE - ÉCRIVAINS: Shanghai de Marcel Etienne Grancher
INDOCHINE - ÉCRIVAINS: Le si vaste monde d'Henry Daguerches
LAOS - FRANCE: Le prix Senghor du premier roman francophone décernée à une autrice franco-laotienne
INDONÉSIE - LIVRE: «Le chant de l'archipel», superbe récit de l'âme indonésienne
JAPON - HISTOIRE: Ce pays du Soleil-Levant qui a tant à nous apprendre
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 19/10



Coronavirus
PHILIPPINES - FINANCE: Pour cause de Covid-19, la diaspora envoie de moins en moins d'argent - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 19 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Nouvelles procédures d'entrée à Vientiane - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Vous voulez rejoindre Bangkok ? Passez par Londres... - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - GÉOPOLITIQUE: A l'épreuve du Covid-19, l'ASEAN cherche toujours sa voie - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - SOCIÉTÉ: Contre la récession et la Covid, le remède des jours fériés supplémentaires - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: La quarantaine vietnamienne est désormais assouplie - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 12 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le visa «spécial touriste» est en panne avant d'avoir été lancé - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Des centaines d'étrangers sans visas coincés au pays du million d'éléphants - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ils reviennent jeudi 8 octobre......les premiers touristes post Covid ! - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: Jokowi, le président qui défend son bilan Covid - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Une épidémie non maitrisée, des volontaires débordés - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Les vols charters vers Vientiane de nouveau autorisés - Gavroche
ASIE - FRANCE: Kenzo Takada, le créateur qui a imposé l'Asie dans les défilés de mode parisiens - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 5 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les rumeurs sur le retour de Thaksin suspendues par sa contamination au Covid-19 - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Prayut Chan-Ocha, le général qui a le dos au mur - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Ce que le mouvement de protestation de la jeunesse peut vraiment espérer - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La justice annule la décision de fermer plusieurs médias d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Mercredi 21 octobre, nouvelle date de mobilisation pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Chuan Leekpai aux avants postes pour trouver une issue à la crise - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La censure thaïlandaise anti-manifestants s'installe sur Internet - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: 39 visiteurs chinois à Bangkok inaugurent les nouveaux visas touristiques - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
THAÏLANDE - FESTIVAL : Festival végétarien de Phuket du 16 au 25 octobre. - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le nouveau visa touristique thaïlandais ne se conjugue pas (encore) en français - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
09/10/2020
Lieu: Phnom Penh
 
 
09/10/2020
Lieu: Bangkok et alentours
 
 
08/10/2020
Lieu: Chiang Mai
 
 
06/10/2020
Lieu: A domicile
 
 
24/09/2020
Lieu: à domicile
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: Aung San Suu Kyi empéchée de faire campagne par la Covid 19
BIRMANIE - DÉFENSE: Un sous-marin birman navigue désormais dans l'océan indien
BIRMANIE - POLITIQUE: Voter malgré le virus, l'équation Birmane....comme en France en mars
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Une épidémie non maitrisée, des volontaires débordés
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - FRANCE : Le groupe Vinci achève les travaux de la piste d'atterrissage à Sihanoukville
CAMBODGE - COMMERCE: Modalités de l'accord de libre échange avec la Chine
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le libre-échange avec la Chine, atout ou piège pour le royaume ?
CAMBODGE - INONDATIONS: Plus de 100 000 cambodgiens déplacés par les eaux
CAMBODGE - GÉOPOLITIQUE: Entre Hun Sen, son protecteur chinois et Washington, le torchon brûle
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14