Philippe Bergues | Gavroche | 25/05/2020
Politique / Actu  

THAÏLANDE - POLITIQUE: La mémoire des «chemises rouges», ce douloureux fantôme thaïlandais

Notre collaborateur Philippe Bergues scrute, à distance, les remous de la politique thaïlandaise et fouille avec talent dans les recoins de l'histoire du royaume. Voici dix ans, le pays était au pic de l'affrontement entre «chemises rouges» et «chemises jaunes» royalistes et pro-militaires. La remise au pas répressive d'avril-mai 2010, qui vit l'armée imposer sa loi avant de reprendre le pouvoir par les armes le 22 mai 2014, pèse depuis lors comme un couvercle...

Une analyse de Philippe Bergues

Dix ans après les manifestations monstres des Chemises rouges à Bangkok qui firent 94 morts dont 76 civils, 8 soldats, 6 soignants bénévoles, 2 policiers et 2 journalistes (italien et japonais), le combat de rue s’est déplacé vers celui des mémoires, vers la recherche de la vérité pour établir la chaîne des responsabilités dans ces massacres.

Pour commémorer cet anniversaire tragique, le Progressive Movement de Thanathorn Juangroongruangkit a projeté dès le 10 mai sur différents édifices symboliques de la capitale des lasers lumineux avec comme slogan « Recherche de la vérité », notamment sur le ministère de la Défense, Democracy Monument, à la station BTS du carrefour Ratchaprasong et sur le Wat Pathum, temple bouddhiste où de nombreux civils, notamment des soignants, furent tués en mai 2010. Décliné en hashtag #SearchForTruth, il a connu une déferlante sur la toile en étant retweeté plusieurs millions de fois en quelques jours, ce qui démontre la volonté de nombreux thaïlandais de connaître la vérité sur leur histoire tragique récente. Car ils n’ont toujours pas de réponses à leurs questions : qui a ordonné les tirs meurtriers sur les Redshirts de l’UDD (United Front for Democracy Against Dictatorship) ? Qui a brûlé Central World ? Qui étaient les snipers et les étranges Black Shirts lourdement armés ?

Une parodie de justice pour assurer l’impunité des responsables ?

La commission « Vérité et Réconciliation » mise en place à l’époque par le Premier ministre Abhisit pour faire la lumière sur ces évènements meurtriers de 2010 n’a pas dégagé les responsabilités par rapport aux victimes car les enquêtes sur ces désordres civils, menées par le Department of Special Investigation (équivalent thaïlandais du FBI), ont officiellement dédouané les militaires.

Cette version a été explicitement dénoncée dans le rapport très détaillé et très documenté de 139 pages "Descent into chaos : Thailand’s Red Shirt Protests and the Government Crackdown" publié début mai 2011 par l’ONG de défense des droits humains Human Rights Watch, laquelle constatait « des meurtres de sang froid commis par des soldats thaïlandais » pour réprimer les manifestants dans une situation qu’elle qualifiait « d’état de guerre ». Doit-on en conclure que les investigations menées depuis 10 ans par les autorités thaïlandaises n’ont pas été assez poussées ou pas assez sérieuses ? Que le processus judiciaire a, de manière délibérée, voulu protéger l’armée, la police et le gouvernement aux affaires durant l’une des pages les plus violentes de l’histoire de la Thaïlande ?

En effet, aucune charge n’a été retenue contre les anciens dirigeants Abhisit Vejjajiva et Suthep Thaugsuban, Premier et vice-premier ministres en 2010 de même que contre l’ancien chef de l’armée, le général Anupong Paojinda. Même si le rapport d’HRW stipulait également que certains militants des Chemises rouges jusqu’au-boutistes avaient attaqué les forces de l’ordre, la réponse disproportionnée tuant près d’une centaine de civils ne fait toujours pas l’objet d’une reconnaissance de responsabilité, encore moins d’une culpabilité établie.

Mémoire impossible

Le porte-parole des Démocrates, Ramet Rattanachaweng, dont le parti est membre de l’actuelle coalition gouvernementale, a déclaré que toutes les allégations contre Abhisit, accusé de ne jamais s’être excusé, étaient de nature « diffamatoires » afin de sacraliser la légitimité de la décision de réprimer les militants pro-thaksiniens. Tel n’est pas l’avis de l’ancien leader des Chemises rouges, Jatuporn Prompan qui se révolte de voir son camp qualifié « de terroriste » par la justice pro-militaire alors qu’il considère ses morts comme « des martyrs » et qu’Abhisit et Suthep « n’ont jamais été traduits en justice ».

Thanathorn et Pannika Wannich, du Progressive Movement, utilisent l’expression « guerre des mémoires » afin de montrer qu’elles ont été confisquées par le pouvoir en place, à la fois juge et partie. Dans la galerie de portraits, Prayuth Chan-ocha était le second d’Anupong, chef des armées en 2010, Suthep, vice-Premier ministre en 2010, est celui qui a permis le renversement du gouvernement dirigé par Yingluck Shinawatra par le coup d’Etat du 22 mai 2014, le général ultra-royaliste Apirat Kongsompong, actuel patron des militaires, s’est rapproché des plus hauts cercles de l’armée en collaborant avec Anupong dans sa lutte contre le général Khattiya Sawasdiphol dit « Seh Daeng » proche de Thaksin et aux idées plus sociales, lequel fut abattu par un sniper au pied du métro aérien. La fille du « Commandant rouge » a honoré sa mémoire en se recueillant et en déposant une gerbe de fleurs en son hommage devant un parterre de journalistes.

Tenant tous les rouages politiques et judiciaires, ces hommes qui incarnent le pouvoir de l’establishment militaro-royaliste empêchent depuis 10 ans un travail objectif et impartial sur les mémoires qu’une partie de l’opinion publique n’aimerait pas voir occulté. Avec une liberté d’expression réduite, le courage de l’opposition de faire entendre une voix alternative face à ces blessures non refermées de 2010 se heurte aux lois d’exception comme l’état d’urgence proclamé dans le contexte du Covid-19, et leurs actions sont menacées de poursuites.

Comme dans tout travail méthodologique de recherche sensible sur les mémoires, il serait enrichissant pour le peuple et les générations futures que des esprits thaïlandais brillants, libres de pensée et reconnus internationalement comme les historiens Somsak Jeamteerasakul et Thongchai Winichakul ou encore le cinéaste Apichatpong Weerasethakul se penchent sur ces évènements de 2010 afin de contrebalancer le discours officiel d’une caste accrochée à ses prébendes qui refuse de prononcer la vérité des faits. Pour mieux s’auto-amnistier ?

Philippe Bergues
Diplômé de l’Institut Français de Géopolitique – Paris 8
Professeur de lycée d’histoire-géographie

A Lire Aussi
THAÏLANDE - POLITIQUE : Une nouvelle équipe ministérielle aux commandes des finances du royaume
SINGAPOUR - POLITIQUE: Lutter contre les «fausses nouvelles», excellent prétexte pour verrouiller les législatives
THAÏLANDE - JUSTICE: Le New York Times s'interroge sur les disparitions d'activistes thaïlandais
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep Thaugsuban reprend du service comme «parrain» politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pourquoi les jeunes thaïlandais s'intéressent au coup d'état de 1932 ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Helen S. 2020-05-27 00:00:00
Merci
Merci pour cet article !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 13/07



Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Entrées au compte-gouttes, visas bientôt expirés...le pays du sourire de plus en plus verrouillé pour les étrangers - Gavroche
PHILIPPINES - CORONAVIRUS: Dans l'archipel, la police a désormais le droit de traquer les personnes infectées - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les pressions policières dénoncées à Rayong, gagnée par la peur de la pandémie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: L’Égypte et le gouvernement thaïlandais accusés de «négligences sanitaires» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Rayong redoute le déferlement du coronavirus «égyptien» - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: Polémique sur les chiffres de contamination dans l'archipel - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: L'armée indonésienne frappée de plein fouet par la Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 13 juillet - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Un pilote britannique de 43 ans guéri de la Covid-19 montré en «exemple» - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: 82 jours consécutifs sans contamination dans le pays - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: 4061 personnes sont en isolement dans le pays au 10 juillet - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Vous voulez retourner en Thaïlande ? Voici ce qu'il faut savoir au 11 juillet 2020 - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: L'épargne médicale, nouveau pilier de l’État singapourien - Gavroche
VIETNAM - ÉCONOMIE: La croissance vietnamienne bien placée pour repartir au second semestre 2020 - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: L'indépendance sera célébrée dans l'ombre de la pandémie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les tournois de boxe thaïes ont repris le 4 juillet...sans spectateurs - Gavroche
ASIE DU SUD EST - ÉCONOMIE: Le travail des femmes, principale victime de la Covid-19 - Gavroche
GAVROCHE - HUMOUR: Quand l'Etat d'urgence devient une (triste) routine thaïlandaise - Gavroche
INDONÉSIE - TOURISME: Prières de masse à Bali pour conjurer le retour de la Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 5 juillet - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE : Une nouvelle équipe ministérielle aux commandes des finances du royaume - Gavroche
SINGAPOUR - POLITIQUE: Lutter contre les «fausses nouvelles», excellent prétexte pour verrouiller les législatives - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Le New York Times s'interroge sur les disparitions d'activistes thaïlandais - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep Thaugsuban reprend du service comme «parrain» politique - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pourquoi les jeunes thaïlandais s'intéressent au coup d'état de 1932 ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'histoire, nouveau bras de fer entre opposition et militaires dans le royaume - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAILANDE - TOURISME : A Nakhon Pathom, un «pays du sourire» qui n'a pas pris une ride - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : Krabi plus qu'une porte d’entrée pour les îles - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Escapade à Ubon Ratchathani la méconnue - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - TOURISME : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - TOURISME: Plus de «tarifs farangs» dans les parcs nationaux thaïlandais ! - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
06/07/2020
Lieu:
 
 
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: L'heure des urnes sonnera le 8 novembre
BIRMANIE - FRANCE: Depuis le 29 juin, l'Ambassade de France délivre à nouveau des visas
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet
BIRMANIE - POLITIQUE: Les 75 ans d'Aung San Suu Kyi, un beau cadeau électoral
BIRMANIE - TOURISME : La pagode du rocher doré
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - JUSTICE: Il y a quatre ans, l'activiste Kem Ley était assassiné à Phnom Penh
CAMBODGE - FRANCE: 19 nouveaux boursiers cambodgiens pour l'année 2020-2021
INDOCHINE - HISTOIRE: Les découvertes de l'archéologue Henri Mansuy, l'autre visage du Cambodge ancien
CAMBODGE - ÉCONOMIE: L'avertissement de Sam Rainsy aux banques européennes actives dans le microcrédit
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui
la-petite-ecole
crown-relocations
sds
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14