Rédaction | Gavroche | 21/11/2020
Politique / Actu  

THAÏLANDE - POLITIQUE: Le «compromis», un mot que personne n'a envie de conjuguer au sommet de l'Etat

« La Thaïlande est le pays du compromis » affirmait le roi Rama X le 1er novembre dernier dans une intervention médiatique sans précédent sur Channel 4, lors d'une rencontre avec des bangkokois massés prés du palais royal. Cette phrase a eu pour effet de faire couler beaucoup d’encre dans ses commentaires et interprétations, que ce soit auprès des étudiants eux-mêmes, des ultra-royalistes, des journalistes et experts habitués à couvrir les affaires thaïlandaises. Et provenant de la bouche du monarque, elle a contraint le Premier ministre Prayuth de s’en emparer pour convoquer une session parlementaire afin de proposer une sortie de crise qui examinerait l’orientation du compromis siamois. Mais depuis, rien ne s'est passé. Notre analyste Philippe Bergues s'interroge.

Une analyse de Philippe Bergues

Deux bonnes semaines après l'intervention du roi Rama X, force est de constater que la Thaïlande ne prend pas le chemin du compromis et après les violences du 18 novembre à l’égard des manifestants, il devient une illusion. Le gouvernement semble avoir rendu son verdict sur les vagues de manifestations et les appels à la réforme constitutionnelle. Il n'y aura pas de réforme de fond et le Parlement se contentera de faire des concessions à la marge.

Pourquoi ce compromis est-il impossible ?

La proposition de loi la plus démocratique amenée par le groupe de droits Internet Dialogue on Law Reform (iLaw), soutenue par près de 100 000 personnes, et reflétant l'essentiel des demandes des manifestants, a été rejetée, avec le soutien quasi unanime des sénateurs nommés par la junte et en premier lieu, son chef d’alors et actuel Premier ministre, le général Prayuth - et du parti proche des militaires et des tenants du statut quo, le Palang Pracharath.

Ce qui ne manque pas de sel car justement, l’une des réformes demandées qui fait quasiment l’unanimité dans ce mouvement #FreeYouthThailand est la fin de la nomination des sénateurs par cooptation « abusive ». Ce mode de nomination a fait l’objet d’une passe d’armes très remarquée et très suivie sur Thairath TV entre l’animatrice du Talk show politique, Jomquan - la « Léa Salamé thaïe » - et la députée Pareena Kraikupt du parti majoritaire, cette dernière incapable de contredire le fait que ce mode de nomination au Sénat privilégiait les militaires pour services rendus ou certains proches du pouvoir.

Rejet du «projet du peuple»

En réaction au rejet de ce « projet du peuple », les manifestants pro-démocratie sont arrivés par milliers mercredi à l'intersection de Ratchaprasong, où ils ont assiégé le quartier général de la police royale thaïlandaise et ont éclaboussé de peinture tous ses murs. Il semble clair que les manifestants exprimaient leur colère contre la police pour avoir utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes sur les manifestants devant le Parlement, tout en ne parvenant pas à empêcher les affrontements avec les contre-manifestants royalistes. La violence a fait au moins 55 blessés, dont six par balles réelles sans que l’on ne sache véritablement si elles ont été tirées par les ultra-royalistes ou par la police.

Aux origines de cette situation

L'érosion de la légitimité publique ne peut pas être simplement imputée au roi, mais à l'alliance entre l'armée et la monarchie en tant qu'institution commune. Une partie du peuple thaïlandais s'est habituée et est frustrée par le schéma sans fin d'ingérence dans les affaires politiques, notamment pendant les périodes de régime démocratique.

Le renversement de Thaksin en 2006 a déclenché des protestations politiques et une réponse violente de l'État. Les troubles politiques de 2014 ont également « justifié » l'intervention militaire. Les constitutions démocratiques ont été remplacées par des versions autoritaires. La colère du public s'est accrue en février dernier lorsque le Future Forward Party, qui attirait un grand nombre de jeunes, a été interdit, ainsi que son jeune leader charismatique, Thanathorn Juangroongruangkit.

L'on pourrait facilement interpréter à tort que les manifestants veulent supprimer la monarchie, mais ce serait une grave erreur de jugement. La vision républicaine est ultra-minoritaire en Thaïlande et ne concerne qu’une poignée d’activistes. la réalité est que la caricature des demandes des manifestants sert le pouvoir en place. Le leader des Chemises rouges de 2010, Jatuporn Prompan, accusait les autorités ce jeudi, « d'avoir intentionnellement permis à des ultra-royalistes armés d'attaquer des manifestants pro-démocratie juste pour que l'affrontement puisse servir de prétexte pour imposer un autre état d'urgence et lancer un coup d'État ».

Un épilogue incertain

Ces prochaines semaines apporteront un début de réponse au blocage actuel des deux parties sur leurs positions. Volonté de changement constitutionnel démocratique et de faire évoluer la monarchie thaïlandaise avec son temps chez les manifestants, repli rigide sur ses prérogatives issues d’une constitution autoritaire chez les tenants du pouvoir. Le climat actuel n’inspire pas à l’optimisme. D’un côté, l’accentuation des tensions et des violences provoquées par les jusqu’au boutistes royalistes pourraient amener les conditions d’un nouveau coup d’État en Thaïlande mais de l’autre, rien ne prouve que le roi Rama X soutiendrait une telle issue. Le compromis, ces jours ci. est remplacé par un dangereux statu quo.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Philippe Bergues
Diplômé de l’Institut Français de Géopolitique – Paris 8
Professeur de lycée d’histoire-géographie

 

A Lire Aussi
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ?
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté»
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(3)
daejung 2020-11-23 10:58:29
Léa Salamé ???
La " Léa Salamé" fait référence au Liban ?
Victor 2020-11-22 03:07:00
"Léa Salamé Thaïe"
Bonjour à tous, C'est un bon résumé de la situation par Philippe. En revanche, excusez moi mais je n'ai pu m'empêcher de sourire en lisant cette expression, qui me paraît peu adaptée, "Léa Salamé Thaïe" qui revient à présenter Mme Salamé comme une journaliste d'investigation qui mettrait sur le grill les politiques lors de ses interviews à la TV. De la part de Mme Salamé on est plus proche de la complaisance envers le pouvoir et on est bien loin d'une Alexandria Ocasio-Cortez. La façon dont elle a interviewé Carlos Goshn dernièrement c'était affligeant. Elle était presque en train de comparer son évasion à un acte de résistance héroïque alors qu'il est soupçonné d'avoir fraudé le fisc pour des millions.
Jean Jacques M 2020-11-22 00:11:23
Rama 10
Il n’y a que Rama X qui peut obliger le général Prayut à changer sinon on repart vers un xième coup d’état des militaires
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 18/01



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 22 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: A Pattaya, fermeture à tous les étages - Gavroche
MALAISIE - CORONAVIRUS: Retour drastique au «lockdown» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le soutien économique, doctrine du gouvernement - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 18 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Chonburi, Samut Sakhon, Nongkhai, Chanthaburi et Trat...provinces les plus verrouillées du pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: L'échec flagrant de la quarantaine de luxe pour retraités - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME Ce que fait TAT pour continuer d'attirer les visiteurs étrangers - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Suvanarbhumi, l'aéroport vide qui continue de grandir - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: L'heure de réouverture du pays sonnera fin 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au Koh Jum Lodge, oubliez la pandémie à un prix imbattable - PUBLI-INFO
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: «Mogok», le roman qui raconte les entrailles birmanes et...parisiennes
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - POLITIQUE: Le Funcinpec tente de renaitre de ses cendres autour du prince Ranariddh
CAMBODGE - JOURNALISME: Comprendre l'actualité du royaume avec Ate Hoestra
CAMBODGE - JUSTICE: L'épuration politique se joue dans les tribunaux cambodgiens
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14