Propos recueillis par Olivier Simon | Gavroche | 27/04/2009
Société  

Suthilert Chandra-Angsu Avocat au Cabinet Litem Law Office

Suthilert Chndra-Angsu (@O.S)
Suthilert Chndra-Angsu (@O.S)
Basé à Bangkok depuis de nombreuses années, l’avocat francophone spécialisé dans le droit du contentieux revient sur la complexité du système juridique thaïlandais et les principales difficultés rencontrées par les étrangers devant la justice.
Les cabinets d’avocats francophones ne sont pas monnaie courante à Bangkok. Une explication ?
Avec la logique actuelle de mondialisation, l’anglais a tendance à devenir omniprésent. La Thaïlande ne déroge pas à la règle. Le nombre de juristes anglophones a ainsi augmenté de manière considérable dans la capitale depuis quelques années.
De manière générale, l’objectif principal d’un avocat doit être d’installer une relation de confiance avec ses clients afin de mieux les conseiller et défendre leurs intérêts. Or ce dessein est rapidement réduit à néant dès que s’insère la barrière de la langue. Lors d’une comparution en justice, pouvoir compter sur un interlocuteur direct sans avoir recours à un traducteur facilite souvent la procédure.
Créé en 2004, notre cabinet rassemble ainsi une équipe de quatre avocats permanents bilingues, spécialisés dans les domaines du contentieux, de l’immigration ou encore du droit immobilier. J’ai personnellement étudié en France pendant sept ans à l’université Paris-II où j’ai obtenu un D.E.A en droit comparé.

Votre clientèle se compose essentiellement de ressortissants étrangers. Quelles sont les principaux problèmes rencontrés?
Nous travaillons en effet avec une clientèle principalement originaire d’Europe de l'Ouest ou des Etats-Unis. Avec les évolutions incessantes des règlementations, beaucoup de nos clients semblent souvent perdus face aux subtilités des lois thaïlandaises.
Une question simple telle que les visas peut constituer un véritable casse-tête. On ne compte plus le nombre de clients désespérés qui, faute d’informations précises sur les documents administratifs à fournir, s’adressent à nous après avoir passé des heures aux guichets des bureaux de l’Immigration. Les divorces et différends privés constituent également une part importante des demandes. Enfin, les contentieux commerciaux et d’investissement sont un autre problème récurrent. Il n’est pas rare de traiter des affaires de faillite où le principal investisseur se retrouve à mettre la clé sous la porte quelques mois seulement après ouverture. Ce problème est en grande partie dû à une absence de connaissance des règlementations thaïlandaises sur le sujet.

Comment s’organise la justice en Thaïlande ?
Le système juridique thaïlandais est un système mixte, civiliste et de “Common Law”. Historiquement, il s’inspire des grands systèmes juridiques européens. En matière d’organisation administrative par exemple, la justice emprunte les modèles français et allemand alors qu’en droit civil, la jurisprudence - basée sur le modèle anglo-saxon - est omniprésente.
Cette influence européenne se retrouve notamment à travers les institutions étatiques du royaume telles que la Cour suprême administrative ou le Conseil d’Etat. Il est à noter que suite à la Constitution du 11 octobre 1997, la justice thaïlandaise a été profondément reformée et s’est dotée d’un statut constitutionnel. Ceci a marqué une étape importante dans l’histoire du pays. C’est une grande avancée dans le domaine et qui place la justice thaïlandaise à une bonne place en Asie du Sud-Est.

Propos recueillis par Olivier Simon

Suthilert Chandra-Angsu, avocat à la Cour.
Litem Law Office:
328/8, Sukhothai Rd, Soi Sukhothai 5, Suan Jitlada, Dusit, Bangkok 10300
Tél: 02 668 6506-7
Fax: 02 668 6508
Email:litem@lawyer.com
A Lire Aussi
VILLE: Singapour, «Smart City » modèle pour 2018
ÉNERGIE : La Thaïlande a mal à ses énergies renouvelables
INVESTISSEMENT: La Thaïlande au cœur de l'ASEAN
Chronique de Sukhothai: La foire du Temple.
THAÏLANDE: Non aux enfants boxeurs sur les rings
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
parisjuriste 2012-02-25 21:21:46
Adresse
Son bureau n'est plus à l'adresse mentionnée dans l'article. Litem Law Office se trouve actuellement à 1131/227 Terddamri Building, 15th Floor, Nakornchaisri Rd., Dusit, Bangkok 10310
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 16/11 au 22/11



Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
Dernières bonnes adresses
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
VOVAN ET ASSOCIÉS
Thailande / HUA HIN Avocats
 
TROCADELYO LS (MYANMAR) CO.,LTD.
Myanmar / Yangon Avocats
 
TROCADELYO LEGAL
Thailande / PHUKET Avocats
 
booked.net
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Tourisme
TOURISME: Pour les japonais, Koh Samui est «l'île nauséabonde» - Gavroche
TOURISME: Boracay, modèle philippin pour la Thaïlande ? - Gavroche
PATRIMOINE : Ratchaburi, les temples du sourire - www.temple-thai.com
TOURISME : Le tourisme responsable coté à la bourse de Bangkok - Gavroche
REVUE DE PRESSE: La Thaïlande et Siem Reap face au «surtourisme» - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
17/11/2018
Lieu: A domicile
 
 
01/11/2018
Lieu: Bangkok et Hanoi
 
 
17/10/2018
Lieu: Luang prabang, Laos
 
 
05/10/2018
Lieu: Bangkok
 
 
03/10/2018
Lieu: à domicile
 
 
Programme Tele TV5
Dernières Annonces Immo
2 pièces - colocation à bangkok

Colocation, libre durant mon absence, je propose mon 2 pi...

- 18/11/2018
 
 
Part loue condo ekamai/tonglor. bts ekamai bangkok
Beau T2, immeuble neuf, tout equipé et meublé tv, int...
- 09/11/2018
 
 
T2 face mer à louer, najumtien pattaya
Loue appartement de standing, T2, 70 m2.
- 08/11/2018
 
 
Conseils d'Expat
FINANCE: Top 3 des raisons d’investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite.>>
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
ags-four-winds-2
samitivej-jul18
crown-relocations
wrlife
bangkok-hospital
somewhere
ata-office
bumrungrad
gulliver-site
link
amar
yves-joaillier-3
ftcc
dfdl
oif-fev14
ata-car