Alisonne Chounlamountry | Gavroche Magazine | 21/10/2019
Tourisme / Actu  

THAÏLANDE - TOURISME: Un voyage bucolique au «jardin des abeilles» de Suan Phueng

Gavroche vous propose, au fil des semaines, le meilleur des archives de notre magazine mensuel dont la parution est aujourd'hui suspendues. Nous vous proposons de retrouver, pour vos excursions prochaines, ce voyage bucolique à Suan Phueng, le « jardin des abeilles », destination bien connue des Thaïlandais. Sa proximité (160 km de Bangkok), son cadre de verdure, son bon air et ses reliefs bordant la frontière birmane dans la province de Ratchatburi lui donnent un charme indéniable. Du vélo au rafting en passant par la visite de fermes et l’escalade, les activités de plein air ne manquent pas pour profiter de la nature qu'offre la région.

Un reportage déjà publié dans notre mensuel Gavroche sous la plume d'Alisonne Chounlamountry

Une fois arrivés au bord d’un précipice après une marche sur des chemins escarpés, quarante mètres de falaise se présentent sous nos pieds, qu’il va falloir descendre... Les racines imposantes d’un arbre dévalent la roche sur toute la hauteur. Au loin, les reliefs tracent la frontière avec la Birmanie. Le « yuang phueng », aussi appelé ici « the giant big tree », un arbre vieux de deux cent ans emblématique de Suan Phueng, surplombe la forêt.

Une fois équipés d’un casque et d’un harnais, nos premiers pas sont fébriles et l’équilibre fragile. Pendant la descente, vertigineuse, des pauses régulières permettent d’observer la vue et de respirer à plein poumon l’air frais de cette vaste vallée entourée de collines verdoyantes. Au pied de la falaise, un petit ruisseau est le lieu idéal pour se rafraîchir et profiter d’un pique-nique, les pieds dans l’eau, avant de remonter à la force des bras et des jambes. Les racines solides de l’arbre sont d’une aide précieuse pour nous hisser jusqu’au sommet et rejoindre notre point de départ.

Une piste cyclable de 50 kilomètres

Si l’escalade reste l’une des meilleures options pour profiter du paysage de Suan Phueng, la richesse naturelle de la région permet d’offrir de nombreuses activités de plein air. La cascade Kao Chon, située plus à l’est, à Ban Huai Phak, mérite une excursion. Afin de profiter au mieux des paysages, une piste cyclable de 50 km serpente entre les collines boisées, les fermes-resorts et les champs d’ananas, culture bien connue de la région. Pour les plus téméraires, une course de 100 km est organisée à Suan Phueng chaque année en juin par le Love Riding Thailand afin de promouvoir la destination et son mode de vie sain et sportif. La descente en kayak de la rivière Pachi et le lever du soleil depuis Krajome Hill, le point le plus haut de Suan Phueng (1045 mètres), font aussi partie des nombreuses activités tournées vers la nature et les grands espaces.

Au détour de petites routes en zigzag, de nombreux resorts constituent des destinations à eux seuls. Vous trouverez notamment La Provence, hôtel à l’accent du sud de la France. Les maisonnettes au toit en tuiles parsèment le domaine qui ressemble à un village de Provence avec son clocher... (voir page suivante).

A Suan Phueng, chaque resort a su créer sa propre identité. Comme par exemple The Scenery Vintage Farm, un parc à thèmes qui reprend tous les éléments de la ferme : animaux, décor, costumes, architecture... C’est le premier resort du pays à l’origine du concept des « farms » qui foisonnent aujourd’hui partout dans le pays et qui a largement contribué au développement du tourisme à Suan Phueng.

Prés de trois cent moutons

Au centre, une immense clôture entoure les 270 moutons de la ferme, mais également les brebis et les poneys que vous pouvez nourrir. Spectacle avec moutons et chiens de berger, baignade, tir à l’arc, les activités proposées sont adaptées aux enfants comme aux adultes et en font un endroit propice aux vacances en famille. Aujourd’hui, Alpaca Hill et ses lamas, Suanpueng Resort ou encore Pornsawun ont surfé sur la vague du concept, variant les thèmes et les dépaysements.

La bonne récolte

Si les Kariengs, ethnie birmane venue s’installer il y a longtemps, ont développé la culture de l’ananas et la fabrication du miel, un nouveau lieu s’est récemment installé dans le paysage des activités à Suan Phueng : la ferme biologique. Coro Field a ouvert ses portes en octobre 2015 et connaît déjà un beau succès, avec jusqu’à trois mille visiteurs par jour pendant la haute saison (novembre et décembre). Le concept est simple : les plantes sont des êtres vivants à part entière et doivent être traitées comme telles. C’est autour de cette idée que Pete et Port, deux frères thaïlandais, ont créé leur ferme. Pete a toujours éprouvé un vif intérêt pour l’agriculture, domaine dans lequel il s’est spécialisé après ses études.

La propriété est divisée en cinq zones : Coro Me, l’immense serre de melons, Coro Café, Coro Garden, Happy Theater (pour se relaxer, avec une petite scène réservée aux concerts) et Core House. Le design de l’ensemble du complexe est minimaliste et très ouvert sur l’extérieur. Port est fasciné par la culture japonaise, c’est pourquoi il a choisi le nom « coro » qui signifie « temps » en japonais.

Adoptez une plante

Chez Coro Me, vous n’achetez pas une plante, vous l’adoptez, lui donnez un nom et faites même le serment de vous en occuper comme il faut. La spécialité de la serre est le melon « Tomi » dont les graines ont été importées d’Israël, la meilleure variété selon Pete. Vous pourrez même entendre de la musique douce en vous baladant parmi les cultures : une meilleure qualité de vie pour une meilleure récolte. Pete s’inspire des concepts qu’il rencontre partout dans le monde, et c’est notamment du Japon qu’est »» venue la technique de faire pousser les melons de manière verticale pour un meilleur rendement. Les cultures n’emploient aucun élément chimique, c’est pourquoi les serres sont soumises à un règlement strict. Pour y entrer : blouse, charlotte, chaussures et désinfection des mains. Chez Coro Café, le melon juteux et sucré est décliné sous toutes les formes : smoothie, glace, coulis, confiture ou tout simplement nature. Les visiteurs peuvent même y cueillir tomates, melons et pommes de terre et faire un tour complet du domaine. En ressortant de Coro Field, vous êtes assuré d’avoir la main verte. Même avec la multitude d’activités proposées, la région reste dominée par la nature : Suan Phueng est une destination à ne pas manquer pour un dépaysement total.

Un petit bout de Provence à Suan Phueng

Si vous cherchez un logement pour votre séjour, Tippy vous accueillera à La Provence, charmant resort situé sur la route 6070, juste après Thummasathan Wimoksivalai. Charmée par le style provençal après plusieurs voyages en France, elle a décidé de le reproduire au plus près. Sa formation au Peninsula à Bangkok et ses quinze années d'expérience en hôtellerie lui ont donné les clés nécessaires pour créer son propre univers. Les collines Tanao Sri se prêtaient à merveille à son projet : maisons en pierre, chapelle avec clocher, vaste salle à manger aux airs du Sud, tout y est. Les chambres, douillettes et spacieuses, sont de charmantes maisonnettes aux murs de pierre, avec une terrasse à l'étage. Rien n'est laissé au hasard pour recréer l’ambiance provençale, jusque dans le parfum de lavande du savon... Le décor est planté au beau milieu de la nature à perte de vue. A défaut de cigales, vous entendrez les oiseaux gazouiller a côté de votre maisonnette.

La Provence Suan Phueng http://laprovencesp.com

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

En savoir plus

Trois options pour rejoindre Suan Phueng. La plus simple et la plus rapide est la voiture. Prenez par Phetkasem Road (Rama 2) pour sortir de Bangkok, puis bifurquer vers Ratchaburi par l’A4 avant d’emprunter la route 3208 qui mène directement à Suan Phueng. Les transports en commun se faisant rares sur place, disposer d'une voiture est le moyen le plus pratique pour visiter la région. Si vous souhaitez vivre l'expérience du train, il vous amènera jusqu'à Ratchaburi. Vous devrez alors emprunter un bus public jusqu’à Suan Phueng (269 bahts). Si vous disposez d’un budget limité, le mini-van au départ de Victory Monument est le moyen le plus économique. Il vous déposera dans le centre de Suan Pheung. Comptez 2h30 (160 bahts).




A Lire Aussi
THAILANDE - TOURISME: L'Angkor thaïlandais se nomme Prasat Phanom Rung
PHUKET - TRADITION: Le festival végétarien, une sacrée histoire chinoise
THAÏLANDE - TOURISME: A l'UNESCO, Suphanburi et Nan ont perdu la partie
THAÏLANDE - TOURISME: Bangkok et Sukhothai sont des villes «créatives» selon l'UNESCO
THAILANDE - TOURISME: Envoyez-nous vos photos de «Loy Krathong» !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Bruno Geoffroy 2019-10-21 09:22:28
Euro / baht
1 euro 30 bahts 20 % de pouvoir d'achat en moins.
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 11/11



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Elections thaïlandaises 2019
THAILANDE: La député Pannika Wanich, nouvelle cible des autorités pour «lèse majesté» - Gavroche
COMMENTAIRE: En Thaïlande, l'armée fait désormais face à la jeunesse - Gavroche
THAÏLANDE: Prayuth Chan-Ocha reste aux commandes du nouveau gouvernement - Gavroche
THAÏLANDE: Le premier ministre Prayuth bien parti pour demeurer au pouvoir - Gavroche
THAÏLANDE: Le parti démocrate rejoint la coalition proposée par les militaires - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X insiste sur la stabilité nationale devant le parlement élu en mars - Gavroche
Tourisme
THAILANDE - TOURISME: L'Angkor thaïlandais se nomme Prasat Phanom Rung - Gavroche
PHUKET - TRADITION: Le festival végétarien, une sacrée histoire chinoise - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: A l'UNESCO, Suphanburi et Nan ont perdu la partie - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Bangkok et Sukhothai sont des villes «créatives» selon l'UNESCO - Rédaction
THAILANDE - TOURISME: Envoyez-nous vos photos de «Loy Krathong» ! - Gavroche
La bibliothèque de Gavroche
Dernières Petites Annonces
Dernières Offres d'Emploi
20/10/2019
Lieu: Bangkok/Sukhumvit
 
 
18/10/2019
Lieu:
 
 
15/10/2019
Lieu: Phuket
 
 
19/09/2019
Lieu: Bangkok et Hanoi
 
 
07/09/2019
Lieu: N'importe ou
 
 
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
booked.net
Programme Tele TV5
Conseils aux Expatriés
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
Imposition des expatriés en Thaïlande : quelles règles ?>>
crown-relocations
wrlife
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14